Journal Preschool du 11 au 15 mars

PS1

Cette semaine pour les PS1 a été orientée sorties ! En effet, nous sentions que les enfants avaient un grand besoin de mouvement c’est donc ce que nous leur avons proposé tout au long de cette semaine. 

En début de semaine, nous sommes allés dans la forêt et avons suivi un petit chemin que nous n’avions jamais emprunté ! Nous avions l’impression d’être comme des explorateurs ! Sur ce chemin inconnu, les enfants sont devenus soudain très calmes, observateurs de ce nouvel environnement mais aussi très concentrés car le chemin était semé d’embûches !

Nous sommes également allés nous balader le long de la rivière afin d’y voir des bateaux. Et surprise, il n’y avait pas que les bateaux au rendez-vous mais aussi des canards ! Les enfants étaient ravis de les voir nager.

Jeudi après-midi nous avons encore profité du soleil mais cette fois sur la terrasse. Nous avons sorti les vélos et emmené le train dehors. Afin de prolonger ce chouette moment, nous avons pris le goûter sur la terrasse…

Vendredi, nous sommes sortis avec une partie du groupe des plus grands et avons pris la collation à l’extérieur. Nous avons formé un grand cercle pour partager un petit snack et ensuite profiter de se défouler, courir, grimper, crier, inventer des jeux etc ! Et l’après-midi, nous avons installé un parcours de motricité pour finir la semaine en beauté !

PS2&3

Lors d’une invitation à explorer une variété de miroirs, les enfants ont pu découvrir les diverses dimensions que ceux ci proposaient.  Parmi les miroirs à disposition, certains avaient des caractéristiques particulières. Au fur et à mesure de leur exploration, les enfants ont remarqué que leur propre reflet se déformait lorsqu’ils s’approchaient d’un miroir. Intrigués, ils ont décidé de tester leur constat en déposant des objets devant les miroirs. Au fil de leurs découvertes leurs visages s’éclairaient d’étonnement et de curiosité. Ce fut un premier pas vers les notions de profondeur et de réflexion.

“Ça fait un visage rigolo, Luca.”

“Il y a beaucoup de Raphaël dans les miroirs.”

“1, 2, et 3 …..et celui la aussi », ajouta Luca en comptant les différentes surfaces du miroir. 

« Salut Arthur! Comment ça va Arthur » dit-il en se regardant à travers le miroir 

Nous avons profité du l’arrivée des beaux jours pour passer une matinée  à la plage. Les enfants ont pu courir, grimper, et même cuisiner. De supers moments de collaboration entre pairs.

“Si vous voulez grimper haut, faut faire la technique du paresseux”  Arthur
“Les paresseux, ils dorment” Jade
“Oui ils dorment mais sur une branche d’arbre, comme un cochon pendu”  Luna
“Les cochons, ça grimpa pas aux arbres. Ils se roulent dans la boue”  Arthur

“On va faire un magasin de soupe” Kieran
“Mmmh bonne idée. J’amène de l’eau” Jade
“Moi je fais une soupe de betterave” Carlotta
“Moi je fais une soupe au chocolat. Sauf si vous préférez à l’ovomaltine” Clémentine

Last week with the children we created  “Crushed Chalk Paint” which has two distinct steps. First, the children crush the chalk with a mortar and pestle, wood hammer and clay tools to tap.

This is an activity with so many benefits to the children, such as building hand-eye coordination and developing grip strength. Second, they made the chalk paints with the crushed chalk.

I noticed that what they loved the most was to crush the chalk. Children also enjoyed the texture of the result paint, so they didn’t want to stop painting.

We explored some questions during this activity…

What will happen when you crush the chalk?

How thick or thin will your paint be when you add water?

How does it feel to paint with chalk?

« Regarde, je casse tout!! » …

Arthur

« C’est très dur avec ça »…  « Je vais faire avec le noir » … Ian 

« Je vais tout mettre dans mon papier pour la peinture » …Luca

« On partage la peinture Luna?»

« Moi j’aimerai faire un autre couleur» … Raphael

“J’ai fini, j’ai tout cassé »… Clementine, very happy with the result.

Avec les beaux jours qui reviennent, nous sortons plus longtemps et les enfants prennent beaucoup de plaisir à se mouvoir dehors. Les consignes sont différentes à l’extérieur et cela répond aux besoins de plusieurs enfants, on peut parler fort, crier, courir, sauter, grimper. Être au contact de la nature, la toucher, la sentir, l’entendre. Les enfants ont observé durant un long moment un ver de terre très très grand !! Entre eux, ils discutent, s’interrogent et créent des hypothèses. Ces moments d’échanges dans la nature attirent leur curiosité et nous donne pleins de pistes d’exploration à continuer à l’écoline.

« Tu as déjà mangé un ver de terre ? » Alan

« Elle est ou sa tête ? » Kieran ?

« On va voir comment il réagit » Arthur

« Et s’il tombe ? » Kieran

« Il colle ! » Raphaël

« Regarde pomme de terre ! » Noah

Share the Post:

Related Posts